RESIDENCES ARTISTIQUES

Comment mettre en place ce dispositif ?

Tout d’abord avant de commencer une résidence pédagogique et de création auprès des enfants, il est préférable de commencer pour une formation professionnelle, qui regroupe les intervenants des différentes structures partenaires du projet. (enseignants, professeurs de conservatoire (musiciens, danseurs, art dramatique, FM) , Dumistes, éducateurs)
Il est bien sûr plus pertinent de faire ce genre de formation après une rentrée scolaire car il est préférable de réinvestir tout de suite, les notations qui seront abordées…
Le rôle des professionnels et leur implication est très important dans ce genre de projet…

«C’est un projet fédérateur pour les enseignants, les élèves et les parents.»

Par la suite, il faut laisser du temps à chacun de se l’approprier puis de s’en servir avec ses propres élèves… Voir même de créer, d’expérimenter avec ses élèves.
En parallèle, nous venons faire deux sessions pour les élèves avec du temps entre chaque séance pour laisser le temps de s’approprier les mouvements et que les professeurs puissent mener le projet, musicalement mais pas seulement… avec une recherche chorégraphique et un travail dans l’espace…

Voici les différents groupes que nous proposons :
1er Cycle , 2ème Cycle , 3ème cycle
Cham ou un choeur, danseurs et percussionnistes, adultes, professeurs et parents ou bien une spécialisation pour les troisièmes cycles de CRR avec des percussionnistes, des danseurs et/ou des comédiens (spectacle « Les Sons du Corps »)

Mais cela est destiné aux conservatoires, comment cela se passe dans le cadre scolaire ou autres ?

C’est exactement la même chose car le but est de former l’enseignant et l’intervenant afin que lui ou elle puisse prendre le relais, au moins comme répétiteur. Il devra bien entendu participer corporellement et vocalement.
Nous travaillons beaucoup avec des vidéos, et en générale les enfants sont souvent le moteur de l’ensemble, l’enseignant pourra bien sûr être moteur de la création en recueillant les propositions des enfants.
Il nous est même arrivé de faire ce genre de projet avec que des enseignants comme relais, par contre le dispositif est différent, nous prenons une classe 1h par jour pendant une semaine, puis deux mois plus tard la même chose pour arriver à un résultat.
(donc 8 h de création par classe)

Quelques exemples de résidences

– Résidences de création destinés aux Conservatoires (formation professionelle pour les professeurs et pour les élèves) avec restitution en première partie d’un spectacle de la Cie pour concrétiser le projet.
Conservatoire d’Haguenau (67), Cognac (16), St Omer (59), Addim 70, Jonzac (17) St Nazaire (44), Vesoul (70) Villepreux (78), Tours…

– Résidences de création destinés aux Conservatoires (formation professionelle + élèves) et des scolaires avec restitution en première partie d’un spectacle de la Cie pour concrétiser le projet.
Travail en commun avec les Dumistes de la Ville.
Conservatoire de Clichy, Fontenay aux Roses, Bourg La Reine, Loos (59), Commentry (63) Institut français du Nord du Maroc, Fontenay le Comte…

– Résidences adaptation du Spectacle « Les Sons du Corps »
CRR Perpignan, Toulon, Tours

– Résidences de création destiné aux écoles scolaires avec restitution en première partie d’un spectacle de la Cie pour concrétiser le projet.
Opéra de LYON, Aulnay (17), Communauté de Communes de La Thiérache (Picardie), Nieul sur Mer (17)…

– Formation professionelle
CRR Rouen, CRD St Nazaire, La Rochelle, Chateaubriant, CRI Mehun sur Yèvre, Bruz, Bourges
Musique et danse 44, Addim 67, CfMI Selestat, Cesmd Poitiers, Professeurs de la Ville de Paris, Académie de Ile de La Réunion, ADDEM 53, APFM, CMR Drôme, CMR Rhône Alpes, Loire, CNFPT Centre, CEPRAVOI

Région Nouvelle Aquitaine