ECORCES

Des mains racines écorchent une guitare en une pluie de sons. De cette ouverture sur l’instrument ainsi élancé, nait la danse organique… Le corps devient végétal… Racines ou cheveux, écorces ou peau, bras ou branches, il se déploie ainsi dans une sombre et dense forêt sonore. Les pieds frappent, les mains claquent sur un rythme passionné et endiablé.

Cette pièce, où flamenco et danse contemporaine se lient et se délient, libère une sensualité très forte des corps entre lenteur et fureur nous amenant  à redessiner la frontière entre la musique et  la danse autour d’un double thème : le bois et le corps. Ainsi parle le corps instrument, joue la musique danse, dans un univers parallèle entre homme et nature…

La rencontre quasi volubile entre les musiciens Béatrice Morisco-Reuther à la guitare, Stéphane Grosjean aux percussions, et la danseuse Karine Gonzalez, convoque plusieurs univers musicaux alliant des compositions et des retranscriptions de pièces classiques, avec un travail rigoureux de la danseuse qui apporte finesse, allégresse, et la grâce que l’on retrouve chez les danseuses Andalouses.

La mise en espace organique du chrégraphe Toufik Oudrhiri Idrissi contribue à délier ces corps devenus instruments… Le musicien danseur… La danseuse musicienne.

Danseuse : Karine Gonzalez
Guitare : Béatrice Morisco-Reuther
Percussions : Stéphane Grosjean
Regard extérieur : Toufik Oudrhiri Idrissi
Régie son / lumière : Nicolas Rouffineau
Costumes : Hélène Lallier
Coproduction
Cie Toumback / Ardc – La Maline – Ile de Ré / Espace Culturel du Prieuré – St Léger La Pallu
Avec le soutien
Conseil Régional Poitou-Charentes / Conseil Général Charente Maritime / DRAC Poitou Charente

Région Nouvelle Aquitaine